MA PETITE HISTOIRE





a croisé la grande





Mon grand-père est mort

aux premiers coups de fusil

tirés en quatorze

c’était pas par de la poudre aux moineaux

qu’il tirait depuis sa ferme de l’Ariège

pour les chasser de sa vigne

ou de ses blés

mais des balles réelles

qui l’ont percuté

ou peut-être un obus

qui l’a éclaté





Il s’appelait Bernard Jean Dorio

Il était né le 13 octobre 1888

Il mourut si j’en crois la fiche fournie par

memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr

le 1° novembre 1914

à Wytschaëte (sic)

en Belgique





On lui avait promis quand il partit

la fleur au fusil

qu’il reviendrait pour faire ses vendanges

Mais c'est son corps
Que l'on vendangea




Mon père Noël*

 n’avait pas 2 ans

Sa mère Daraut Eugénie

mourut bien vite

L’orphelin fut élevé par ses grands-parents

-qui avaient perdu 3 fils sur 4 !-

et fut déclaré pupille de la nation





Mais en 40

On n’évita pas au paternel

La seconde guerre





Comme lui aussi était paysan

On l’orienta prisonnier

Dans une ferme allemande





Mais dès 42

il s’évada

Il m’a raconté

et j’ai enregistré

tout ça





                                                                             Et mon autre grand-père ?         

ce fut un autre destin





Suite au prochain numéro

de ma minhistoria





*écoutez sa chanson

voix paroles et musique
JJ Dorio
studio Le petit mas
Martigues juillet 2019

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :