NI VU NI CONNU

Ni vu ni connu
Je suis le parfum
Vivant et défunt
Dans le vent venu
Paul Valéry


Ni vu ni connu
Un vers de Charmes
De Paul Valéry

Consulté la nuit
D’un onze novembre
Quand cessa le feu
De la guerre infâme

Ni vu ni connu
Bernard Jean Dorio
Mon grand-père mort
Sur le champ d’horreur

Ni vu ni connu
Valéry en fit
Un esprit de l’air
Baptisé Le Sylphe

Ni lu ni compris
Par les va-t-en guerre

Aux pires esprits
Qui encor sévissent
Que de morts promises !


11/11/2021



ni vu ni connu

LES ÂGES DE LA FABLE

Langue lente la fable roule encore

Jacquie Saint-Jean


La fable roule dans mes jeunes oreilles assis sur les genoux de mon grand-père qui imite le bruit du cheval avec ses sabots 

La fable s’écrit dans un projet pédagogique où mes classes de 6° découvrent les charmes du schéma actanciel pour faire voleter à leur manière le conte du merle blanc

La fable m’accompagne en gravissant la colline maintenant que vieillesse est venue à pas de loup 
qui a grand faim de me croquer

les âges de la fable 16×18 cm dorio 03/11/2021

LA VOIX BRISÉE D’UN GRAND-PÈRE

carte rouge que personne jamais ne recevra




LA VOIX BRISÉE

Agonie mauvais mot
Avant de partir pour les plages
Où lève Soleil Noir

J’ai entendu enfant
Derrière une cloison
La voix brisée d’un grand-père

L’autre le malheureux
Avait fait mille kilomètres
Pour crever anonyme dans la boue
De Belgique
« tué à l’ennemi »

Je l’écris les yeux clairs
Sur cette carte rouge
Que personne jamais ne recevra
Poste restante
Sur le tapis roulant de la micro-histoire
Engloutie sur l’espace présent

MA PETITE HISTOIRE





a croisé la grande





Mon grand-père est mort

aux premiers coups de fusil

tirés en quatorze

c’était pas par de la poudre aux moineaux

qu’il tirait depuis sa ferme de l’Ariège

pour les chasser de sa vigne

ou de ses blés

mais des balles réelles

qui l’ont percuté

ou peut-être un obus

qui l’a éclaté





Il s’appelait Bernard Jean Dorio

Il était né le 13 octobre 1888

Il mourut si j’en crois la fiche fournie par

memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr

le 1° novembre 1914

à Wytschaëte (sic)

en Belgique





On lui avait promis quand il partit

la fleur au fusil

qu’il reviendrait pour faire ses vendanges

Mais c'est son corps
Que l'on vendangea




Mon père Noël*

 n’avait pas 2 ans

Sa mère Daraut Eugénie

mourut bien vite

L’orphelin fut élevé par ses grands-parents

-qui avaient perdu 3 fils sur 4 !-

et fut déclaré pupille de la nation





Mais en 40

On n’évita pas au paternel

La seconde guerre





Comme lui aussi était paysan

On l’orienta prisonnier

Dans une ferme allemande





Mais dès 42

il s’évada

Il m’a raconté

et j’ai enregistré

tout ça





                                                                             Et mon autre grand-père ?         

ce fut un autre destin





Suite au prochain numéro

de ma minhistoria





*écoutez sa chanson

voix paroles et musique
JJ Dorio
studio Le petit mas
Martigues juillet 2019

ÉCOUTEZ LA CHANSON TIMIDE DE VERS ANCIENS

paroles musique et voix Jean Jacques Dorio
accompagnement au piano Léo Cotten
CD 20 titres originaux
enregistrés cet été
au studio Le Petit Mas Martigues
photo Noémie Dorio
vous pouvez enregistrer cet extrait mais pour profiter  d'une écoute de meilleure qualité
et surtout pour soutenir un projet original hors de tout circuit commercial
procurez-vous svp le cd ci-dessus (19 titres : musique originale JJ Dorio)

Livret des textes des chansons (9 Dorio+ 9 Victor Hugo+ 1 Jean Claude Di Ruocco)
réalisé par Jean-Claude Di Ruocco

en échange de 15 €
chèque ou espèces avec votre adresse postale
               adressée à
 
                              Jean Jacques Dorio
                           9 rue de la Bergeronnette
                               13500 Martigues
                          
                      (tiré à 100 exemplaires 80 restants)