CEUX QUI COUSENT ENSEMBLE DES CHANTS NOUVEAUX

ÉCLAIR DE NUIT
Il a brouillé l'image venue du satellite
Hier il faisait sauter les plombs
Et maintenant après l'orage
éclair de nuit
sont les trois mots d'un poème incertain
Mais dont tous les choix pour la suite sont permis
pour l'esprit qui ruse et qui divague

Je m'inspire ainsi d'un ouvrage lumineux
sur Homère
notre père
d'un mythe qui ouvre, mais de manière réglée,
à la variation, à la fantaisie*

Qui fait suite au  "déconfinement"
pour ceux qui ont intégré le slogan 
Restez chez vous
comme un manque une perte
de leur vie quotidienne

Mais sous les mots ici
tout au contraire
un vivant à poursuivi l'envie de lire
et d'écrire des poèmes
ou des textes approchant
le désir des rhapsodes :

Recomposer le monde
Qui sans cesse se défait
Le tisser de ces pièces 
qui cousent ensemble des chants nouveaux




*HOMÈRE 
Pierre Judet de la Combe

premier jet
puis dessin en vis à vis
Dorio
15 mai 2020
02h20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :