AMOURS JAUNES





Dans le jardin le mimosa commence sa période

amours jaunes.

L’olivier flotte au vent de mer.





J’ai écrit ces deux lignes sur un nouveau carnet à spirales dit

« poussière de lune ».

Je vois arriver une tourterelle, venue picorer les graines du nichoir.

Un bref instant je songe alors que j’ai participé à cette scène.





J’ai été le mimosa faisant ses fleurs,

mon olivier d’hiver,

la tourterelle sans sa compagne,

et cette plume éphémère qui a effleuré la page,

avec le soin dû à ce texte,

que je me donne l’illusion d’appeler

un poème.

mimosa planté en l’honneur de Mathis : il va fêter son premier lustre
http://eloge-de-l-arbre.over-blog.com/
poème repris sur ce blog d'exception
qui met en valeur textes, poèmes, peintures et dessins,
 célébrant nos frères les arbres

À ce jour, 1288 poètes, 2643 poèmes
et de nombreux artistes ...


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :