LE CIEL DE MA FENÊTRE





Le jour point

Sur la ligne de pin

avec des nuages d’ouate

qui se baladent là-bas

à l’horizon de mon texte





De grandes sautes de vent

et d’idées qui passent

et qui repassent





Livres des courants d’air

et des feuilles d’herbes





De ma lucarne

ce ne sont pas ardoises

du toit que j’entrevois

mais patience du cœur
et amis envolés


Et — peut-être est-ce

le ciel de ma fenêtre? —

ce qu’on appelle douceur.





le ciel de ma fenêtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :