FAIRE DES VERS PAR D’AUTRES RENOUVELÉS

La matière demeure et la forme se perd Ronsard
La matière s’évapore et la forme persiste Caillois
Ma manière d'écrire forme l’humaine matière



Tu es celui
Qui fait des vers
Tirés des nuits
D’Apocalypse

Et tu es celle
Qui fait des eaux
D’où sort l’enfant
Le nouveau-né

Tu es un monde
De voie lactée
Mille soleils
Dans ta cervelle
Dansent des rêves
Démesurés

Tu es un livre 
D‘anthologie
De lettres vives
De fleurs séchées

Tu as du mal
Avec Satan
Ça tend ça tangue
Et ça déchire
Tes feuillets d’encre
Métaphysique

Mais tu persistes
Quelque part dans
L’inachevé
Afin qu’un.e autre
Longtemps après
Fasse des vers
Renouvelés









 

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :