À TOUS CEUX À TOUTES CELLES

manuscrit
orné d’hypnographies
28/02/2020




à mon petit-fils Mathis

qui fait 4 ans

aujourd’hui





« Are such stuff

As dreams are made on”

À tous ceux qui sont de l’étoffe

Dont on fait les rêves*





À toutes celles

Qui font de la poésie

la « matière ardente »**

des Mille et Une nuits





À tous À toutes

Qui écrivent dans le noir
des histoires lumineuses

Qui nous tiennent en suspens         





À toutes celles

Qui sont mortes avant l’heure

déchirées d’un cancer





À tous ceux qui sont de l’étoffe

d’un livre

dans lequel on entre

par un coup de dés





Fascination de la chose écrite

Qui rencontre la diversité

De toutes les formes vivantes





Entrecroisant les fils

des métaphores vives

Dans un monde anxiogène

d’influences malignes





À tous ceux À toutes celles

Qui « en temps de débâcle »***

Sont de l’étoffe

Qui permet le rêve en commun

de vies dignes d’être vécues









*William Shakespeare (dramaturge)

 **Jacqueline Saint-Jean (poète)

***Isabelle Stengers (philosophe)

QUELQUE PART SUR LA SCÈNE AUTRE





Quelque part sur la scène autre

D’un théâtre





Où les voix sont Esprits

êtres divins

dieux quaquas





Quelque part sur cette page

de gypse et de pavés

où résonnent les pas

                                                                des magiciens du verbe           





Quelque part où un étranger

bâtit vers à vers

le vrai sonnet des faux Conquérants*

voguant vers l’inconnu





Quelque part au centre du savoir

qui échappe aux dramaturges





Quelque part où les voix de partout

traversent et changent

ce lecteur spectateur

sans limites





qui joue et se dissout

dans une pièce autre

Quand la fête est finie









*José-Maria de Heredia

la main écrit
sur une filtre à café
ce texte « à peine » unique
qui se retrouve
dans d’autres textes
24/01/2020
03h01