À L’HEURE DU CORONA

À l'heure du corona
De la débâcle
de la Nature
Crise du cinéma
et brouillons de Culture
Je laisse à d'autres
le pire
Occupant ma retraite
au meilleur
L'autre vie
sans télé sans ouature
avec juste ce qu'il faut de vent
pour semer mes graines de poèmes
C'est tout un sport !
la main écrit
semant ses spores
C’est tout un sport

À TOUS CEUX À TOUTES CELLES

manuscrit
orné d’hypnographies
28/02/2020




à mon petit-fils Mathis

qui fait 4 ans

aujourd’hui





« Are such stuff

As dreams are made on”

À tous ceux qui sont de l’étoffe

Dont on fait les rêves*





À toutes celles

Qui font de la poésie

la « matière ardente »**

des Mille et Une nuits





À tous À toutes

Qui écrivent dans le noir
des histoires lumineuses

Qui nous tiennent en suspens         





À toutes celles

Qui sont mortes avant l’heure

déchirées d’un cancer





À tous ceux qui sont de l’étoffe

d’un livre

dans lequel on entre

par un coup de dés





Fascination de la chose écrite

Qui rencontre la diversité

De toutes les formes vivantes





Entrecroisant les fils

des métaphores vives

Dans un monde anxiogène

d’influences malignes





À tous ceux À toutes celles

Qui « en temps de débâcle »***

Sont de l’étoffe

Qui permet le rêve en commun

de vies dignes d’être vécues









*William Shakespeare (dramaturge)

 **Jacqueline Saint-Jean (poète)

***Isabelle Stengers (philosophe)