VOUS QUI AVEZ DU PLOMB DANS LA TÊTE





Vous qui avez du plomb dans la tête
Fondez-le pour en faire de l’or surréaliste

Le panneau ainsi rédigé
Apparaît sur mon écran
Ce 17/01/2022
À 19 heures pile

C’est un clin d’œil de ma fille
Qui me l’envoie depuis le MET 1
Qu’elle visite « en direct »

Du coup je m’y remets
Je reprends à pleine main
Cette corde raide de notre espoir 2
Qui me hisse vers le royaume
Des mots qui me viennent
Comme la limaille à l’aimant
Comme Poisson soluble 3 pour l’amante
Qui transperce le cœur du docteur Freud
À Vienne

Vous qui avez du plomb dans votre coquille d’œuf
Mettez-vous en mode pilotage automatique
Au milieu des arabesques et de ce tangage 3
Qui vous permet de voir derrière vous
Sans vous retourner
La bête aux écailles roses 3

Celle qui porte en ses entrailles 
L’Or du Temps


1 Metropolitan Museum of Art in New York 
2	Suzanne Césaire
3	André Breton
4	Julien Gracq

POÉSIE en lignes courtes longues à écrire

la poésie est aspiration
la satisfaction la tue

Pierre Reverdy




– Lignes courtes, longues à écrire…et invendables !

Mais pourquoi t’obstines-tu que diable !





– Mais pour mille raisons Gaston





Pour l’écart entre les mots et les choses

Pour la musique avant toute chose

Pour compte tenu des mots, le parti pris des choses

Pour mettre en fureur Machin et Chose

Pour le Capital Poésie dont les voix et les livres

ont la précarité des choses frivoles                                                                            

futiles utiles et vaines

précieuses et folles





– La chose est entendue

Mais ce qui me chiffonne

C’est que ta cause soit irrémédiablement perdue !





– Perdu pour perdu je signe et je persiste

à chercher l’or du temps

en ces lignes courtes

longues à écrire

ou nageant de page en page

je puis, chemin faisant,

me débarrasser de mes idées

qui passent et repassent





Toujours en mouvement

Et dans l’émotion

Qui font l’essence de la poésie