PRÉSENTS POÉTIQUES


Estos días azules y el sol de la infancia 
Antonio Machado
Ces jours d’azur et le soleil de l’enfance


Poèmes ce matin
Sont ces présents
Dans l’œil

Bois de pins
Palmiers
Mistral léger

Et ce ciel bleu
Qui tant exaspère
           Les poètes nuageux          

https://www.leseditionsdunet.com/livre/un-dictionnaire-part-moi

C’EST PAS VRAI !





cinq septembre





assis sur la colline en sortant du petit bois de pin

en y passant j’ai encore entendu 2 ou 3 cigales

avant la bise soit venue





je feuillette le catalogue du Vistemboir

dont j’ai rencontré l’éditrice hier à Aix en Provence

outre la qualité et l’originalité de ses publications

nous avons bavardé comme de vieux amis

qui ignoraient qu’ils étaient nés le même jour de mars

(mais elle 2 ans après)

et qu’ils avaient habité sans le savoir l’un en face de l’autre à Paris

rue de Vaugirard en Mai 68 (plutôt en juin juillet)





c’est un dimanche scintillant avec une voile blanche égarée

entre les pétroliers

et un petit bateau à moteur qui traverse la rade

en faisant les mêmes panaches que les avions du soir

partant pour l’Afrique





You don’t say

Melba Lison exceptionnelle tromboniste côté femme

C’est pas vrai !

premier jet