LE POÉMIER

Le bonheur est dans le pré
Cours-y vite Cours-y vite

Paul Fort


Quand la raison ne tient plus à la rime
La rime saisissant la balle au bond
Saute par-dessus la haie du Bonheur
Qui paissait dans le pré

Quand le bonheur pour ne pas passer
Monte sur l’arbre à poèmes
Et fait pousser les feuilles
De son beau poémier





feuilles de poémier
dorio 26/10/2021

http://eloge-de-l-arbre.over-blog.com/

découvrez le site d’exception qui rend nos frères les arbres vivants et merveilleux

J’OUBLIE MON NOM





Sur mes cahiers d’écolier
Sur toutes les plages blanches
Eluard

J’oublie mon nom


Petits « mois » Petits pois
Que d’émois sur la page !

Écosser Égrener
Rimes et babillages

Sur ce papier si kraft
Qu’il te laisse marron

Petits noirs dégustés
La nuit où l’on noircit
Ses cahiers d’écolier

Où l’on oublie son nom
En lisant des poèmes
Où nous papillonnons


LE POÈME GRATUIT

 le poème gratuit

ça n’existe pas

   il faut payer sa vie

sur le boulevard du crime

   – avec ou sans rime –

il faut payer son dû

   su deber son décime

à l’entrée du grand dictionnaire

   qui fait l’article

poème silencieux

   ou déclamatoire

sonnant et trébuchant

   sur quelque méprise

que l’on rature et que l’on offre

   maintenant et ici

en ce poème vraiment gratuit

JE ME PERDS DANS MES PAGES





Je me perds dans mes pages

Celles qui ne me parlent pas

Celles qui ont la rime sauvage

Celles qui marquent le pas





L’hiver lisant livres sur livres

Sous ma couette

Je confonds les poètes

Qui m’enferment

Et ceux qui me délivrent





Je confonds hier et demain

La pierre de mes encres

Rouge d’un sang

Virant au noir





Le pinceau en souffrance

Rêve du geste candide

Qui viendra le libérer





06/01/2021

manuscrit premier jet / le pinceau et le geste candide venant le libérer