EN SOURDINE

dorio /hypnographies sur papier kraft/ 08/09/2020 02h16




EN SOURDINE

              On ne pense à rien            

                mais un reste

              un zeste de phrase 

              a laissé cette trace

                  sur le papier





             Et maintenant

         au lieu de froisser le tout

                et de le jeter

               avec sa tête coupée

 dans le panier





             On maintient

          sa phrase sa tête sa pensée

                l’esprit 

de cet horizon particulier         

        





             Où ce rien  a donné

             ces liens ces bribes

             cette appartenance

             au monde qui glisse

                   et palpite





                  en sourdine…

QUI VIVE ?

 

Qui vive ?
Des amours et des morts
En sourdine
Ou à coups de trompettes
De l’Apocalypse
 
Qui vive ?
L’autre en soi-même
Cette fable que l’on tisse
Sur de petits cartons intimes
 
Qui vive ?
Toi
Dont le deuil
Est impossible
 
Qui vive ?
Nos ami.e.s
Et leur sollicitude
Lettres échangées
Dernières nouvelles
 
Qui vive ?
Musique de chambre
Des solitaires
Solidaires
De nos vulnérabilités
 
Qui vive ?
Morceaux en forme de poèmes
Dans la vague d’Hokusai
Tu entends la vigie :
 
La nuit sera belle !