DES SIRÈNES À VAPEUR RAUQUES





L’œil voit l’image

L’oreille écoute le vers





Est-ce que ça te parle ?

En tout cas ça a de la gueule

Et puis c’est réversible





C’est l’excédent que produisent

des sirènes à vapeur rauques comme des huées





On est loin du marché bric à brac

de la poésie





L’œil voit le vers

et le rouge

L’oreille écoute l’image

du temps perdu

et retrouvé





Cette mer allée

avec le soleil





italiques

Blaise Cendrars (Pâques à New York) 1912

Arthur Rimbaud





JJD 28/09/2020

Rejoindre la conversation

2 commentaires

  1. La poésie est un art musical
    « de la musique avant toute chose »
    une versification pour créer un rythme
    «et pour cela préfère l’impair
    plus vague et plus soluble dans l’air »
    le poème est un tableau où prime la nuance
    « Oh ! la nuance seule fiance
    Le rêve au rêve et la flûte au cor ! »

    J’aime

  2. « cette mer allée avec le soleil » Blaise Cendrars Arthur Rimbaud
    cette peau hâlée qui cachent des blessures
    impro jazzistique

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :