INSTANTANÉS





un chat errant qui gratte son oreille adossé à la grille bleue de la terrasse

un papillon blanc qui volette autour des derniers pétales de l'amandier

le vent qui remue le mimosa éteint et l'olivier gracieux

et sur ma table les pages d'un journal en ligne que je viens d'imprimer :

il n'y a jamais eu de système aussi démocratique que la Commune


16/03/2021  11h24




Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :