QUELLE EST CETTE ÉCRITURE ?

LIRE LE TEXTE
CI-DESSOUS
Quelle est cette écriture ?
Je ne sais je ne sais
et pourtant c’est ma main
qui l’a tracée
ce dix mai
à « une heure » précisément
à l’horloge de ma chambre
en moins d’une minute
qui l’a tracée
au cœur de la nuit
comme dans un rêve
une main qui rêve et se lance
sans retenue
à la recherche d’une écriture
qu’elle a nommé
-faute de mieux-
HYPNOGRAPHIES
un mot maison
entré une nuit intime
nuit en moi nuit en dehors
je connais par cœur
cette ligne de Supervielle
qui m’émerveille
comme un bestiaire
dont chaque animal est un signe
qui représente une part de moi-même
de ce dictionnaire à part moi
que je m’efforce de fabriquer
j’ai relu hier les quatrains
ou les quintils
du Bestiaire
ou Cortège d’Orphée
d’Apollinaire
illustrés des bois de Dufy
mentalement puis en les chantant
sur mon piano
et maintenant c’est comme si
chacun de mes glyphes
composés cette nuit
était un œuf en chocolat
trouvé sous les étoiles





HYPNOGRAPHIES

DEUX PAGES
en vis-à-vis
cherchant la voie
sans la nommer

Nuit blanche sur la page

La main sans maître projette

Son alphabet des ombres





Jacqueline Saint Jean

Sur les « hypnographies »

de Jean Jacques Dorio





BRASIER DES OMBRES

Livre en 12 exemplaires

printemps-automne 2014





Depuis dix ans j’écris chinois

sans le savoir

Ça me délasse et me délie

De mes tracas de mes dénis





Je laisse aller

Selon

L’humeur





Brièvement

Bris et débris

Épiphanies





Écrits en l’air

Dans le ciel de la page

Cherchent la voie

Sans la nommer





Tracent la perte

Ouverte aux rêves

Sans retours





Hypnographies





8 mai 2020