QUE CHERCHES-TU EN ÉCRIVANT ?

(une esquisse appuyée par les réponses de M. Proust -en italique)

-Mais dis-moi que cherches-tu en écrivant ?
-C’est de travailler sur plusieurs plans, de manière à éviter la psychologie plane.
-Psychologie plane ?
-Oui, son contraire est de donner (pour chaque personnage) un aperçu des substructions et des étagements divers.
-Substruction ?
« En architecture une substruction consiste en un ensemble de fondations…dont le but est de surélever l’étage le plus bas, ou la base d’une construction, au-dessus du niveau naturel du sol. » (Wikipedia)
Des substructions et des étagements divers.
-Étager ?
Superposer, échelonner, classer, graduer, hiérarchiser, structurer.
Étagement des couches géologiques.
-Ah ! voilà, en écrivant, ce n’est pas la variété dans l’étendue, que tu cherches, mais bien « cette trombe ascendante qui semble retourner la mer à l’endroit où elle crève. » 1
-Oui, et même, retourner « la mère », (ma seule femme adorée) à l’endroit, ou mourante, elle m’a échappée.

1 Jacques Émile Blanche (à propos de Marcel Proust 1° mars 1920 Les Arts et la Vie)

JE NE TROUVE PAS JE CHERCHE





Je ne trouve pas je cherche

Inversant la formule de Picasso

Qui parfois croyait rivaliser

Avec l’autre Artisan

Qui fit le monde en six jours

Et le septième mit ses pinceaux

à sécher





Je ne trouve pas j’essaie

De gloses en entregloses

Dans les pas de Montaigne le Chatoyant

Cherchant cette éjouissance

Dont le travail et le plaisir

si dissemblables qu’ils apparaissent

s’associent pourtant de je ne sais quelle jointure naturelle





Je ne trouve pas je cherche

Dans la limite de cet humain langage

De ses accrocs et pièces déchirées

Que j’essaie tant que vivray

De recoudre et de rapiécer

un essai : pièce première écrite à sa main avant rapiéçage sur le clavier
je ne trouve pas je cherche mise en voix

CETTE ACTIVITÉ NE M’A JAMAIS DÉÇU





« Ne  te soucie pas de ta trace Tu es le seul à ne pouvoir l’effacer »





L’encre petit filet de sang noir

Une trace dont je ne me soucie

Cette activité ne m’a jamais déçu





La voilà à nouveau qui prend forme

Maladroite sur le papier

Et qui risque d’échouer





Un esquif une barque

Remontant le courant couci-couça*





Éprouvé durement par la vie

Je poursuis vaille que vaille
La réalisation de mes rêves éveillés





Ces nuits dont la main est un cerf-volant**

Textes et poèmes écrits





En temps d’insouciance

-société qui se donne en spectacle

et qui applaudit les bouffons

et les capitaines d’industrie-





Ou en temps de catastrophe

-quand les gribouilles disparaissent

et que les gens du sens commun

se raccrochent à ceux qui cherchent

et pratiquent les soins

seuls capables de réparer-





Cette activité

Dont aucune trace ne restera

Ne m’a jamais déçu





*Francis Ponge La barque

**André Breton Poisson soluble