PHÉNIX

En procédant à l’impossible rangement des livres de mes bibliothèques, j’ai effacé tous les noms d’auteurs. Des voix anonymes s’élèvent du papier, images de l’évidence poétique ou paroles qui peu à peu s’éteignent.

À la fin, ma librairie est réduite à une planche branlante de cerisier.

Le peu de livres réunis ont retrouvé un auteur unique refusant de mourir ;

Oiseau des vents, pierre vive, arbre enchanté, métaphores vives embrasant Phénix.

Jean Jacques Dorio <doriojeanjacques@gmail.com>)

https://www.leseditionsdunet.com/livre/un-dictionnaire-part-moi

UN TITRE : un dictionnaire à part moi

UN TITRE

J’ay un dictionnaire à part moi

Je passe le temps…quand il est mauvais et incommode

Quand il est bon Je ne veux le passer

Je m’y tiens

Michel de Montaigne

(28 février 1533-13 septembre 1592)

 Un dictionnaire à part moi, c’est avec ce titre en tête, issu de l’auteur des Essais, que j’ai composé ce livre, sous forme d’une sorte d’autoportrait abécédaire.

Or, si je le déplie, « rétroactivement », ce titre s’écarte de mon projet d’écriture sur un point essentiel : ce « moi », pour le dire d’une formule dont le philosophe Paul Ricœur a fait son miel, se change au fil de ses entrées, résolument, en un « soi-même, comme un autre. »

Dictionnaire à part moi se présente dès lors comme un voyage au long cours et un vertige de listes et d’énumérations, un inventaire mouvant, soumis aux métamorphoses du temps, à la langue ouverte aux aléas du signifiant.

Dictionnaire à part moi, histoires d’une vie frottée à une réalité qui fuit, réminiscences et oublis, tentative d’épuisement de fragments d’écriture discontinus, répétitions, variations, à l’épreuve de l’éparpillement et de l’inachèvement d’une vie.

Et en fin de compte et de conte, quand bien même (presque) personne ne l’entendra, la voix d’un narrateur reconnaissant, à tous ceux et toutes celles, qui, dans les temps de liesse comme ceux de détresse, lui ont permis de tracer la voie d’une mémoire, somme toute, heureuse.

Jean Jacques Dorio

UN DICTIONNAIRE À PART MOI

Jean Jacques Dorio

Les Editions du Net

222  « entrées » 189 pages 16 €

pour faire vivre le livre

commandez-le chez votre libraire

ou chez l’éditeur, à la Fnac, Placedeslibraires, etc

Merci mille et une fois

JJD

BEAUCOUP DE MOI





Beaucoup de Moi

Qui jadis habitèrent, tel ou tel lieu,

Avec le temps, qui a passé,

ont « succombé,

car nos jours meurent avant nous. »*





Car les mains amies qui nous accompagnaient

Se sont transformées en osselets.





Un jeu d’enfant,

Comme ce temps qui nous joue

tant de tours,

mais que le temps passé à écrire ce poème,

j’ai oublié.





*Chateaubriand

12 hypnographies sur papier jaune format A4

POURQUOI MOI?





Pourquoi ça m’arrive à moi ? Pourquoi ça me tombe dessus.
Pourquoi, comme par hasard, je suis poursuivi par cette petite question kafkaïenne. (L’adjectif est venu…au hasard.)
Pourquoi, je vous demande un peu, ça ne concerne que la partie la plus obscure, de ce « moi » proprement halluciné. Mais j’hallucine!
Pourquoi l’Autre, cloué sur sa croix, a-t-il donné de la voix contre son paternel : Pourquoi m’as-tu abandonné?
Et pourquoi toutes les réponses qu’on me donne : -c’était écrit, c’est ainsi et c’est comme ça, c’est le destin, c’est un signe des dieux…font flop!
Pourquoi moi, il faut être malade pour se poser une pareille question.

une enyclopédie profuse abondante tâtonnante
(texte en cours)

PASSONS AUX CHOSES SÉRIEUSES





Passons aux choses sérieuses

Quelques vers passe-partout

Battant des nuits la semelle

L’or du temps sans repentirs





Passons aux choses poèmes

Tant que marche la cervelle

Loin des hommes prédateurs

Qui déchirent et broient la vie





« Je » est universel

« Moi » moi le corbeau noir

Des peurs des guerres et des haines





Passons aux choses légères

Barques Voiles au soleil

De l’enfance au naufrage

La vie musique et poésie





Et par ici la sortie !

*