IL EST DES SECRETS BIEN GARDÉS

une page de secrets d’écriture dorio 28/11/2022

IL Y A DES SECRETS BIEN GARDÉS, comme passer quatre années à écrire mille pages d’un roman, n’en rien dire à personne, puis arrêter. 1 Un bon exercice d’apprentissage, puisque quelques années plus tard, ayant compris pourquoi cette écriture « ne prenait pas » et, en quelque sorte, rectifiant le tir, le chef-d’œuvre, l’œuvre phare, viendra éclairer les « mille et une nuits » desa réalisation. 2 Paris à cette époque qu’on appela plus tard « La Belle », bruissait de cris de rues extraordinaires, soulignés par la trompette du rempailleur de chaises, la corne du raccommodeur de porcelaines, la flûte du chevrier. Ah ! le bigorneau, deux sous le bigorneau !  Les escargots ils sont frais ils sont beaux ! À la barque les huîtres, à la barque ! Il arrive le maquereau, il arrive ! Et, dans un autre registre, Couteaux, ciseaux, rasoirs ! Avez-vous des scies à repasser V’là le repasseur ! Tond les chiens, coupe les chats, les queues et les oreilles ! Vitri Vitrier Carreaux cassés ! Coco, coco, coco frais Qui veut du coco ? Au XVIII° siècle, les cris firent l’objet d’un jeu de l’Oie. Plus généralement l’iconographie qui les représente fait appel à des techniques variées : gravures sur bois, burin, eau-forte, gravures en couleur, lithographie, puis enfin à l’époque proustienne, que c’est beau la photographie ! 3 C’est comme la mélodie de soi portée par tous les autres dit un texte sur le jazz. Il y a des livres secrets trop bien gardés qui nous réjouissent quand on les découvre, qu’on les lit et qu’on les psalmodie, à la flamme d’une chandelle, avec la ferveur d’un bluesman ou d’une lady jazz scatant da-dé-da-di-da This particular type of vocalism is known as scat singing Scat da-dou-ron-ron Quand l’amour s’en va Adieu tout est fini Da-dou-ron-ron (bis) Ne pleurez pas Laissez tomber 5 Laissez les formules passer comme vos larmes et l’arme de vos rires Quand vous riez sincèrement rétrospectivement de vos maladresses, mauvais mots, fadaises et ridicules, coups d’épée dans l’eau. Dans ces moments-là, en y repensant, passent les fantômes d’un moi perdu, errant sur les mers d’une interminable traversée, sur ces chemins humides qui auraient pu l’engloutir bien des fois. Mais tant que l’on navigue le maître mot du pilotage, nous rappelle l’Odyssée, est ithunein, aller droit. Ô Muse Accompagne encore un peu le voyage de l’Anonyme Inventif, souffrant et agissant, rusant au mieux au milieu des périls, à la recherche de la dernière passe.

Marcel Proust 1 Jean Santeuil 2 À la recherche du Temps perdu Le Temps retrouvé 3 Les Frères Jacques 4 Éric Sarner 5 Johnny Hallyday

PETITS SECRETS DE PLUME ET DE PAPIER

621 MAINS C’est un plaisir d’utiliser tes deux mains blanches Sur le papier que tu déroules à chaque heure de la nuit Les « paperoles » te sourient Ta tête libérée de ses mélancolies

622 MIETTE Tu es la pierre et l’arbre Tu es le chant de l’oiseau Tu es la toupie qui ronfle Tu es la miette de pain La croûte aussi

623 MORPHÉE Tu ne dors plus très bien Tu t’éveilles sans cesse Morphée à tes côtés n’a plus de bras Pour te cajoler

624 SECRETS Tu n’as ni royaume ni cheval Mais ce minuscule oiseau au bec de plume qui vient la nuit te visiter et te permet sur le papier de murmurer tes petits secrets

625 SIC et tu apparaîtras sur la plage en maillot écarlate  Tu lis ému des poèmes publiés dans la revue Sic par Pierre-Albert Birot en mille neuf cent dix-neuf Ils sont tout neufs !

***

Fragments en cours d’écriture une autre manière d’écrire un dictionnaire à part moi

https://www.leseditionsdunet.com/livre/un-dictionnaire-part-moi

UNE LONGUE ÉCHARPE DE REGRETS

ÉCHARPE

Tout change et s’échange Entre les morts et les vivants

Les hommes volent avec leurs plumes de miel 

Ma femme sort de son coffre de pierre

Faisant flotter sa longue écharpe de regrets

Je la suis avec la brassée de jasmin et de chèvrefeuille

Que nous appelions nos bonheurs du jour

Les arbres du jardin ouvrent leurs yeux

Entourés par la longue écharpe de nos secrets

https://www.leseditionsdunet.com/livre/un-dictionnaire-part-moi

COVID OU CORONA MOI JE LIS FANTÔMAS









Covid ou Corona le temps est à l’angoisse

Dans les bars plus un chat et dans les rues on s’masque

Opération survie moi je lis Lao Tseu

Plus on va loin moins on connaît

C’est le moment de pas bouger





Corona ou Covid je chine dans mon grenier

Mes Fantômas surgissent dans le silence

Robert le Diable allonge son ombre immense

Fantômas qui êtes aux cieux

Sauvez la poésie





Covid ou Corona moi je prends la tangente

dans les livres secrets que rien ne décourage

Je lis et fais ces vers mâchés

Par mille ans de poésie françoise

D’équerre ou de guingois





Ils passent…Nul ne les voit





citation Fantômas Ernst Moerman (1933)