L’AIR DE RIEN





l’air de rien 
refrain connu

l’air venu
j’enchaîne les paroles

l’air le feu
le souffle du fluide gazeux

l’air la brise
que brisent ifs et cyprès

l’air qui donne
cet air de famille
d’une liste à la Prévert

l’air sur l’aire
qui sépare le bon grain
de l’ivraie

l’air délivré
par ce pauvre hère tuberculeux

l’air de Corbière
poète maudit
mort à trente ans de phtisie

l’air de Tristan
à sa jument Souris
à Sir Bob
à son chien Pope

l’air de Titan
satellite géant de Saturne

l’air de Saturne
morne et taciturne
du père Brassens

l’air d’un vanneur de blé aux vents 1
cependant que j’ahane
cet air oublié
que je te chantais


1 Joachim du Bellay

LOUP BLANC ET LOUP NOIR

Je me donne cinq minutes

Les deux chiens de la voisine aboient nerveusement
mais je fais comme si je ne les entendais pas
Je préfère écouter les sautes de vent
et repenser à la dernière histoire que j'ai lue :
une histoire de loup blanc et de loup noir
qui sont en nous
et qu'il faut savoir à la manière des indiens cherokee
manœuvrer
Dernières lignes dernière minute
Les chiens n'aboient plus


23/08/2020
 20h25-20h30
(écrit dans le hamac)



UNE DANSE EXTRA-TEMPORELLE

Je me donne cinq minutes

Par pur caprice ces cinq minutes me conduisent à voler le temps perdu
à l'écriture
Comme une danse extra-temporelle
à la merci
de la macabre farandole
mais aussi bien d'un art joyeux
plus fort que la mort...

24/08/2020
5h10-5h15
(écrit au lit)