JEUX DE NUIT EN RIMES ÉQUIVOQUÉES

manuscrit nuit du 19/09/2020




JEUX DE NUIT EN RIMES ÉQUIVOQUÉES





Cette nuit je joue

à la pirouelle*

et à bien d’autres jeux

Je multiplie les « je »

et fais de Spirou…elle





Je joue au saut à l’élastique

Dans le Vercors

Mon vert corps

Hélas tique !





Je joue au loup caché

Dans le lit de Marie

C’est un jeu cash et

Tu m’en vois marri





On m’envoie des tomates

Sur la scène des Folies

Ou bien des badauds matent

Les beaux yeux de Dolly





À la fin jeu de l’ange

Mon poème berce et lange

Puis au son d’une mandore

Je m’endors





*André Frédérique (L’enfant boudeur)

 version « clavier » 19/09/2020 matin

FANTAISIES ANACHRONIQUES

(notre vie étant si peu chronologique, interférant tant d’anachronismes dans la suite des jours) Marcel Proust





Je me souviens de Toto Laricot

et de Tata « La Risa« 

Je me souviens de la pipe de Magritte

et de celle du pape Pipu

Je me souviens de Marguerite Yourcenar

et de son Oeuvre au noir

Je me souviens de la Sardine qui a bouché le Vieux Port

et des enfants du Pirée

Je me souviens de Nicolas de Staël

du marteau et de la faucille des Stals

Je me souviens des pâtés d’encre sur le journal

qui protégeait la table de la cuisine

où je faisais mes devoirs d'écolier

et des saucisses qui pendaient au plafond

Je me souviens du petit loup percé d’une plume

et des Amours jaunes de Tristan

Je me souviens de la pèche à la baleine

et de tes beaux yeux bleus tu sais





Je me souviens de toi qui ne se souviens plus de rien

DIRE 1

DIRE 2

LOUP BLANC ET LOUP NOIR

Je me donne cinq minutes

Les deux chiens de la voisine aboient nerveusement
mais je fais comme si je ne les entendais pas
Je préfère écouter les sautes de vent
et repenser à la dernière histoire que j'ai lue :
une histoire de loup blanc et de loup noir
qui sont en nous
et qu'il faut savoir à la manière des indiens cherokee
manœuvrer
Dernières lignes dernière minute
Les chiens n'aboient plus


23/08/2020
 20h25-20h30
(écrit dans le hamac)



UNE DANSE EXTRA-TEMPORELLE

Je me donne cinq minutes

Par pur caprice ces cinq minutes me conduisent à voler le temps perdu
à l'écriture
Comme une danse extra-temporelle
à la merci
de la macabre farandole
mais aussi bien d'un art joyeux
plus fort que la mort...

24/08/2020
5h10-5h15
(écrit au lit)