MARQUISE






-Alors Madame la Marquise
Vous sortez toujours à cinq heures du soir
Et tout va toujours très bien ?
-Faut croire cher Monsieur
Puisque vous l’écrivez.
-Et faut-il toujours croire ce turlupin
Qui prétendait sur l’air des lampions
Madame la marquise m’a foutu des morpions !
-Un plaisantin ce monsieur Brassens
C’était juste un coup de trompette
Pour exciter le peuple et les folliculaires
-Ah ! la la ! et ce vilain Corneille
qui sur ses vieux jours crut vous séduire
en prétendant que vous alliez vite faner
comme les roses de Ronsard.
-Tous deux ont trépassé mon cher
Et moi je me porte toujours comme un Ange.

UNE BÊTE NOMMÉE ÉCRITURE





C’est ça la bête nommée écriture…qui démarre en flashback et se retrouve à My-Ly ou à Oradour…égorgée, fusillée, cramée à vif…par la gent militaire…

La gent trotte-menu ces souris inventées par le bon La Fontaine…

D’un côté la grosse bête Barbarie…de l’autre la vie comme des Fables…dédiées à Madame de Montespan…une belle marquise dit-on…

Non pas celle moquée par le penseur-poète Valéry…la marquise sortit à cinq heures…

A los cinco de la tarde…à cinq heures du soir…quand le maestro cueilli par le bicho– la bête à cornes- dans l’arène sanglante agonise…

Le ciel est par-dessus le toit…écrit Verlaine bon prisonnier…poésie apprise jadis naguère…par un petit paysan de l’Ariège…encore un flache baque..

Si je désire une eau d’Europe…c’est la flache…petit bain rimbaldien d’un enfant accroupi qui lance son bâteau frêle…né de la dernière pluie

Bâteau ivre Bâteau livre…et tout le reste est littérature





hypnographies série 8/8

NAÎTRE OU N’ÊTRE PAS





hypnographie 2/8

Naître ou n’être pas

Un enfant-roi

Un vieux dans sa poubelle

Déclamant Fin de partie





Naître ou n’être pas

Une marquise sans son marquis

La complainte de Mackie

Dans la voix de Mouloudji





Naître ou n’être pas

Le bijoutier qui fut assassiné trois fois

Le bourrelier de Szczynk

La femme du faiseur de puzzle

(trois histoires de Georges Perec

pour La vie mode d’emploi)





Naître ou n’être pas

Jules Supervielle

Jules Laforgue

Isidore Ducasse Comte de Lautréamont

Tous trois natifs de Montevideo





Naître ou n’être pas

Un singe grammairien

Le pape de la pataphysique

Jean Louis Trintignant ou Sami Frey

Amants chacun trois ans

De B.B.





Naître ou n’être pas

L’année dernière à Marienbad

Montaigne à sauts et à gambades

Un laveur de vitres à Manhattan





Naître ou n’être pas

Cette vache de liste

Qui paissant l’anaphore

Lentement m’empoisonne





Naître ou n’être pas

Ce n’est plus la question

Du calme maintenant

Voici la belle Ophélia

La blanche Ophélie flottant comme un grand lys*





*Un mixte Shakespeare Rimbaud