UNE TOILE AUX ESSENCES DE MAI 68

tableau 80×65 cm Dorio Mai 68
détail
autre détail




Essence connaissance

Donnez-moi un oiseau

Donnez-moi un vaisseau

De nuit de préférence





Je ne sais pas dessiner

Je ne sais pas le dessein

Mais j’ai de l’énergie

Mais j’ai de la couleur





Les hommes se haïssent

S’entretuent au nom de

leurs croyances qu’ils disent

Vérité





Moi je me concentre

Sur des toiles aux essences

De framboise et de nuit

Allégresse alegría inspirées

Aspirant la musique des étoiles

La tête vers un arc-en-ciel de nuit





Donnez-moi un Miró

une femme une oiselle

Une palme un pinceau

de peinture à l’huile

que je trempe dans l’essence

de fenouil de la connaissance





Essence connaissance

Dans mon cosmos ailé

Peinture à l’essence sur papier

Et laissez-moi vivre en paix 


	

QUAND RÊVE M’ENVELOPPE DANS SON LINCEUL

manuscrit
photo tronquée
écriture et « hypnographies »
à l’encre de Chine
Dorio 16/05/2020





Je me réveille je perds le fil
Du rêve qui était en train 
De me tisser une de ses histoires
Où il m'enveloppe dans son linceul
Pour me rendormir oublier Rêve
Je me mets à compter
Les grains de sable de l'Univers
Qui nous regarde
Compter ce qui n'a ni début
ni fin

Je me rendors je me réveille
Et même "entre" ces deux temps-là
J'aide le vieil écrit a tisser sa toile
Fantôme errant dans sa bibliothèque
Qu'un autre que lui nommait
Sa librairie

Ainsi vivace le corps écrit
Pense ses plaies
Marche sur les braises
De ce volcan
Qui peu à peu
S'apaise
16 mai 2020