LE TEMPS l’arcane majeur





Le temps pour le poème

est l’arcane majeur





Le temps refiguré

dans une métaphore





Le temps désaliéné

« les promesses de l’aube »

brisées mais non perdues

dans un dire têtu

ni le même ni l’autre





Le temps des nuits entières

qui sonne sans raison

mais non sans résonances

L’horizon de lectures

d’une intranquillité

qui nous tue et rassure





Le temps qui nous murmure

La mémoire et l’oubli

L’amour des fatrasies

Et la sérénité





manuscrit « tel quel » nuit du 26 novembre 2020
le temps arcane majeur

	

POÈME À DIRE ABSOLUMENT

POÈME DIT



Bouche ouverte et bouche fermée

Poème à dire mentalement

Comme un exercice de pensée





Poème à écrire comme à présent

Dans le bruit de ce pentel stylo

Qui accroche les grains du papier kraft





Poème à faire et à penser

Dans la nuit noire le matin blanc





Poème à rêver et à susurrer

Comme poète de sept ans

Dans la paille blonde et le blé noir





Poème perdu et retrouvé

Dans les livres d’école

Que personne ne lit plus





Poème de Personne

Du masque de Sophocle

Et de Pessoa





Poème intranquille

De la sérénité





Poème publié dans le recueil d'Encres vives
La Nostalgie du Présent 

si vous n’avez rien à me dire
un poème de Victor Hugo
voix et musique
JJ Dorio

UN PEU D’OR





3

Un peu d’or puisé par les orpailleurs

Un peu d’or dans le cœur de Félicité

Un peu d’or dans les plumes du paradisier

Un peu d’or sur les lettres du cimetière





Un peu d’or pour les temps incertains

Un peu d’or sur la syntaxe en fête

Un peu d’or pour l’homme des cavernes

Un peu d’or pour le Covid 19





Un peu d’or pour Poisson soluble

Un peu d’or avec des cors aux pieds

Un peu d’or ô mort vieux capitaine

Un peu d’or sous les doigts de Morphée





Un peu d’or le cri de la Nature

Un peu d’or pour le don des fées

Un peu d’or des pieds à la tête





Un peu d’or entre la mer des Crises

Et celle de la Sérénité





28/03/2020

C’est Dorio qui l’a fait

 Mais Queneau lui a soufflé

les deux derniers vers








7 POÈMES DE MAINTENANT LE CORPS AU NAGUÈRE
 
 
Que ton vers soit la bonne aventure
Éparse au vent crispé du matin
Qui va fleurant la menthe et le thym...
Et tout le reste est littérature.
 
Paul Verlaine
JADIS ET NAGUÈRE